lesoirimmo

Les élections communales de 1988 ont été avant tout… communales

© photo le soir/ Jean Vandenhoeck
© photo le soir/ Jean Vandenhoeck

Aux élections de 1988, que le bourgmestre soit libéral, chrétien ou socialiste, les électeurs ont voté pour lui. Partout, on constate que le ténor local – et encore plus s’il est une star nationale- gagne.

Les regards étaient aussi tournés vers huit communes « à part » : Fourons, Comines et les six communes à facilités linguistiques de la périphérie Bruxelloise. Dans ces entités, le vote était différent : les électeurs devaient choisir directement leurs échevins, car les collèges doivent être composés à la proportionnelle et les électeurs devaient en même temps voter pour les conseillers des C.P.A.S. Dans ces communes aussi, à la notable exception de Rhode, les bourgmestres ont gagné.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct