Oui, on peut anticipativement déclarer sa volonté d’être euthanasié

Oui, on peut anticipativement déclarer sa volonté d’être euthanasié

Petit rappel… Depuis 2002, l’euthanasie – qui consiste à mettre intentionnellement fin à la vie d’une personne à la demande de celle-ci – est autorisée en Belgique, sous certaines conditions. Ainsi, le patient doit, entre autres, être confronté à une situation médicale sans issue (qui provoque un état de souffrance physique ou psychique continu et insupportable, qui ne peut être apaisé et qui résulte d’une pathologie incurable ou d’un accident). Il doit être reconnu en pleine possession de ses moyens intellectuels lors de sa demande. Cette demande doit être volontaire, réfléchie et répétée (sans pression extérieure). Par ailleurs, au minimum un mois doit s’écouler entre la demande écrite du patient et l’euthanasie (pour les patients en phase non terminale).

Et si je suis victime d’un grave accident ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct