«Principes d’élection et de persécution vont de pair»

Edouard Louis et Geoffroy de Lagasnerie.
Edouard Louis et Geoffroy de Lagasnerie. - Mathieu Golinvaux.

C’était il y a quelques jours à Bozar, dans une salle bondée. De Paris où ils habitent, Geoffroy de Lagasnerie et Edouard Louis avaient fait le déplacement pour une séance inspirée de questions-réponses. Les deux « nouveaux intellectuels français » – comme ils sont désormais présentés aux Etats-Unis – ont entre autres choses parlé domination, amitié, engagement, mouvement social, responsabilité individuelle. Eclairant souvent la parenté qu’on leur attribue avec Pierre Bourdieu ou Michel Foucault et conseillant à la gauche traditionnelle de dépasser son « localisme de classe, de race et de genre ». Un peu plus tôt, ils nous avaient accordé quelques minutes d’interview. L’occasion de poser quelques points d’accroche…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Opinions
    • CHINA-HEALTH-VIRUS

      Coronavirus: un exercice de haute voltige

    • Image=d-20200223-GF45J9_high[1]

      «Alost: le rire, notre honte»

    • belgaimage-97575807-full

      Carte blanche «Pourquoi nos entreprises soutiennent les accords commerciaux»