2028: Bruxelles bouge à nouveau

Imaginons Bruxelles en 2028.
Imaginons Bruxelles en 2028. - Roger Milutin/ Le Soir.

Ce que tout le monde pensait incroyable s’est finalement produit. Nous sommes en 2028. Depuis 10 ans, l’usage de la voiture individuelle ne cesse de se réduire dans les grands centres urbains. Les experts ne sont pas surpris. Dès 2018, de nombreuses études montrent que la possession de la voiture ne cesse de baisser dans les villes. L’une d’elles, réalisée en France, en Espagne, au Royaume-Uni et en Allemagne en 2018 avait confirmé les constats : plus d’un automobiliste sur deux se disait « prêt à repenser son usage de la voiture ». Il y a cependant loin de la coupe aux lèvres, disaient les sceptiques à l’époque.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct