Moscou a semé la zizanie ce mardi au Parlement du Conseil de l’Europe

Petra De Sutter.
Petra De Sutter. - D.R.

Coup de théâtre à Strasbourg, à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE). La réforme du règlement interne de l’institution, qui allait peut-être conduire la Russie à tenter un retour à Strasbourg, a été reportée sine die. C’est l’auteure du projet de résolution prévue à ce sujet, la sénatrice belge Petra De Sutter (Groen), qui a elle-même proposé, ce mardi en fin de journée, de retirer sa proposition, à l’issue d’un débat en séance plénière pour le moins houleux, avec une assemblée clairement divisée. La motion a été adoptée par 99 voix pour, 79 contre et 16 abstentions.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct