lesoirimmo

Les fintechs, un secteur qui ne demande qu’à être connu

Tricount est une fintech belge en pleine expansion qui offre une solution pour calculer les partages de frais entre amis.
Tricount est une fintech belge en pleine expansion qui offre une solution pour calculer les partages de frais entre amis. - D.R.

En matière d’innovation financière, notre petit pays a connu ses heures de gloire. Bancontact, Swift, Isabel – toutes trois toujours en activité – sont régulièrement citées en mémoire de nos révolutions passées. A l’heure où la planète start-up obsède médias et grand public, où se cachent alors leurs dignes successeurs ? « Les fintechs en Belgique sont de plus en plus nombreuses mais généralement actives directement auprès des entreprises et, donc, souvent des banques. Le grand public, par manque d’interaction, les connaît peu », constate Xavier Corman, directeur de l’asbl Fintech Belgium qui s’est fixée pour objectif de « rassembler la communauté » et d’opérer le lien entre entreprises émergentes et le régulateur. Accessoirement, il est également le fondateur d’Edebex, solution de financement entre entreprises, l’un de nos « beaux bébés » sur ce segment.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct