lesoirimmo

Italie: un budget jugé «fantaisiste»

Le parlement va se pencher sur le budget, concocté par le gouvernement Di Maio-Salvini et qui suscite l’incrédulité de Bruxelles, du FMI, de la Cour des comptes, de la Banque d’Italie et du Bureau parlementaire du budget.
Le parlement va se pencher sur le budget, concocté par le gouvernement Di Maio-Salvini et qui suscite l’incrédulité de Bruxelles, du FMI, de la Cour des comptes, de la Banque d’Italie et du Bureau parlementaire du budget. - EPA-EFE.

C’est un budget déjà condamné par la communauté économique internationale dont le parlement italien va commencer aujourd’hui l’adoption. En moins d’une semaine, les prévisions économiques du gouvernement transalpin pour 2019, déficit à 2,4 % et croissance de 1,6 %, ont été récusées par Bruxelles, le FMI, la Cour des comptes, la Banque d’Italie et le Bureau parlementaire du budget, un organisme technique qui certifie la crédibilité de la loi de finance. Pour ces institutions, ces prévisions sont fantaisistes et la croissance ne devrait pas dépasser, au mieux, 1,1 % du Pib.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct