Le mazout n'a pas dit son dernier mot !

Le mazout n'a pas dit son dernier mot !

Flash-back. Le 21 juillet, le gouvernement flamand approuve un plan en matière d'énergie. Lors de sa présentation, surprise : la vente des chaudières au mazout serait interdite à partir de 2021. Les 34 % de Belges qui se chauffent au mazout tombent des nues. Cela représente tout de même 3,5 millions de personnes dans 1,7 million de chaumières...

En réalité, à l'origine, une telle mesure est inscrite dans un autre plan, le Pacte énergétique inter-fédéral, signé fin 2017 par l'Etat et les trois Régions. La date retenue est alors de 2035. Seule la vente de nouvelles chaudières est concernée et, à cette date, les propriétaires d'une installation au mazout peuvent la garder.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct