Le départ d’Emmanuel Maurel, un nouveau coup dur pour le Parti socialiste français

«
Le PS ne correspond plus à l’image que je me fais du socialisme
», assène Emmanuel Maurel.
« Le PS ne correspond plus à l’image que je me fais du socialisme », assène Emmanuel Maurel. - AFP.

Depuis Paris,

Et tout cela le jour où l’on déplace comme une relique le bureau de François Mitterrand ! Le Parti socialiste français, en grande difficulté depuis les dernières élections de 2017 (6,35 % à la présidentielle et à peine une trentaine de députés aux législatives), essuie un nouveau coup dur le jour même où il quitte son siège mythique de la rue de Solférino, dans le très chic VIIe arrondissement de Paris. Le prestigieux hôtel particulier a été vendu et c’est désormais en banlieue, à Ivry-sur-Seine, dans les locaux d’une ancienne start-up, que le parti espère renouer avec les classes populaires.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct