Francophonie: le «coup de billard à trois bandes» du président Macron

Le président Macron félicite la nouvelle secrétaire-générale de la Francophonie, la Rwandaise Louise Mushikiwabo, vendredi à Erevan
: une opération téléguidée depuis des mois pr le Quai d’Orsay...
Le président Macron félicite la nouvelle secrétaire-générale de la Francophonie, la Rwandaise Louise Mushikiwabo, vendredi à Erevan : une opération téléguidée depuis des mois pr le Quai d’Orsay... - AFP.

Depuis Erevan,

Lorsqu’elle s’est installée derrière la grande table de la salle de conférences du Palais des Congrès d’Erevan, un mastodonte de style soviétique, Louise Mushikiwabo, la nouvelle secrétaire générale élue de l’organisation internationale de la Francophonie, semblait bien seule.

Après l’avoir propulsée à la tête de l’organisation, le président Macron s’était éclipsé et dans sa foulée le président tunisien, dont le pays accueillera le prochain sommet. Les Premiers ministres du Canada et du Quebec donnaient, de leur côté, des conférences de presse séparées.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct