Communales 2018: à Namur, Prévot réussit son pari

De manière plus générale, la politique impulsée par Maxime Prévot a incontestablement reçu le laisser-passer des électeurs.
De manière plus générale, la politique impulsée par Maxime Prévot a incontestablement reçu le laisser-passer des électeurs. - Belga.

Après un tiers des résultats électoraux dépouillés dans la capitale wallonne, les tendances de fond se dessinaient déjà. Plus tard dans la soirée, lorsque tous les bureaux étaient dépouillés, rien n’avait fondamentalement bougé. La majorité sortante CDH-MR-Ecolo sort affaiblie du scrutin. Mais affaiblie seulement, globalement elle ne perd qu’un siège, en considérant que numériquement sa prépondérance était confortable. Et qu’en face, chez le seul parti qui aurait pu faire vaciller le trio, à savoir le PS, la défaite est cuisante. Deux listes tirent de chauds marrons du feu : Défi et le PTB.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct