Communales 2018: avec ou sans le PTB? Faites votre coalition

La stratégie du PTB de concentrer sa campagne sur quelques communes s’est avéré payante.
La stratégie du PTB de concentrer sa campagne sur quelques communes s’est avéré payante. - Dominique Duchesnes.

Il fut beaucoup question de vague verte, dimanche soir, mais à y regarder de plus près, à Bruxelles comme en Wallonie, il faut aussi parler de vague rouge vif : dans les communes où il a déposé des listes, le PTB a réalisé des entrées en force ou des renforcements spectaculaires de ses scores. A Bruxelles, l’extrême gauche comptera pas moins de 35 conseillers communaux, en partant de… deux en 2012. Et le parti pourrait monter dans certaines majorités.

Il en est en tout cas question à Charleroi, où le PTB obtient 15,7 %, Liège (16,3) et Molenbeek (13,6 %), où le PS a offert de discuter.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct