Comment l’électorat a changé (à) Bruxelles

Comment l’électorat a changé (à) Bruxelles
Mathieu Golinvaux.

Non, la vague verte n’est pas due à la météo (l’un des dimanches d’octobre les plus chauds de l’histoire météorologique belge), ni au seul rapport du Giec, qui serait opportunément tombé peu avant le scrutin communal. Croire à ces fadaises, c’est méconnaître la réalité électorale bruxelloise… Dans les états-majors des partis et chez les observateurs, on pointe d’ailleurs bien d’autres explications à la pêche d’Ecolo et à la méforme libérale.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct