First Man touche le spectateur au plus près

<span>First Man</span> touche le spectateur au plus près

Basé sur le livre de James R. Hansen et scénarisé par Josh Singer, oscarisé en 2016 pour Spotlight, First Man s’attache à aborder des pans intimes et méconnu de la vie de l’astronaute Neil Armstrong (Ryan Gosling). Pour y arriver, Damien Chazelle s’intéresse à l’humain et pas uniquement à l’icône. Une manière de percer la carapace d’un homme qui a fasciné l’inconscient collectif.

Sentimental mais pas sentimentaliste, First Man confirme aussi et surtout le don de Damien Chazelle pour la mise en scène. Avec des plans serrés sur ses personnages (et surtout sur Ryan Gosling qui incarne Neil Armstrong), il touche le spectateur au plus près et l’intègre au film. On est ému par des épisodes inconnus de la vie de l’astronaute, étonné par des traits de caractère que l’on ne connaissait pas.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct