Mustii, Hamlet du XXIe siècle, publie un album truffé de tubes potentiels

Thomas,  dans ses clips  comme à l’écran, aime se transformer.
Thomas, dans ses clips comme à l’écran, aime se transformer. - Laetitia Bica.

Enfin ! Il n’y a pas d’autre mot pour définir le sentiment né de la publication, ce vendredi, de 21st Century Boy, le premier album de Mustii, connu dans le monde du cinéma et du théâtre sous son nom de Thomas Mustin.

Pendant deux ans, il a défendu en salles et en festivals les chansons de son EP, The Darkest Night, paru le jour de son concert à la Rotonde du Bota en février 2016. «  Je n’ai jamais eu marre de ces morceaux mais ça devenait épuisant de devoir attendre que soient résolus ces problèmes de label qui m’éloignaient de l’essentiel. Heureusement que j’ai pu tourner et faire des films. Ça m’a aussi permis de refaire des choses sur l’album et d’écrire de nouveaux morceaux  », nous a raconté Thom au Fly Away Festival de Napitia.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct