Alain Finkielkraut: «Il est temps de rétablir le contrat domestique avec les animaux»

Accrochage verbal entre un commerçant et une militante de la cause animale devant une boucherie, à Paris 
: «
étrange mouvement de libération qui milite pour l’extinction de ses bénéficiaires
», déplore Alain Finkielkraut.
Accrochage verbal entre un commerçant et une militante de la cause animale devant une boucherie, à Paris : « étrange mouvement de libération qui milite pour l’extinction de ses bénéficiaires », déplore Alain Finkielkraut. - AFP.

Aujourd’hui, notre pitié ne s’arrête plus à l’humanité : les bêtes ont été admises dans le cercle du semblable et la plupart d’entre nous souffrent avec les animaux domestiques maltraités ou les bêtes engraissées, vouées à l’abattoir. Les vegans vont plus loin, en frappant d’interdit tout produit d’origine animale dans l’alimentation mais aussi dans tous les aspects de la vie courante.

Pour mieux appréhender cette sensibilité nouvelle, le philosophe Alain Finkielkraut a invité au micro de Répliques, l’émission qu’il anime sur France Culture, des sociologues et des philosophes, mais également des vétérinaires ou des éleveurs. Leurs conclusions ont été rassemblées dans un ouvrage publié chez Stock, Des animaux et des hommes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Opinions
    • Le sort des djihadites détenus en Syrie est le sujet d’âpres discussions depuis plus de deux ans.

      Carte blanche «Faire juger nos djihadistes en Syrie: la fausse bonne idée»

    • belgaimage-161598647-full

      Chronique Le destin tourmenté d’un ministre de la Culture en Flandre

    • Les tours envahiront-elles la capitale
? De nombreux habitants s’organisent pour s’y opposer.

      Carte blanche Projets de PAD: «La ville de demain sera compacte, verte et concertée»

    • RTS2PXYQ

      Chronique Lettre du Brexit: recherche candidats «bizarres et curieux» désespérément!