Les leçons de l’enfant vampire

La pierre avait été introduite dans la bouche de l’enfant mort pour éviter qu’il se nourrisse et devienne un vampire. © U.A.
La pierre avait été introduite dans la bouche de l’enfant mort pour éviter qu’il se nourrisse et devienne un vampire. © U.A.

La découverte, dans la « Nécropoli dei bambini », du squelette d’un « enfant vampire » suscite la passion de l’équipe d’archéologues de l’Université d’Arizona, conduite par le professeur David Soren qui mène sur ce site de Lugnano di Teverina des fouilles depuis 1987. Les chercheurs ont découvert une pierre entre les mâchoires du crâne d’un enfant de 10 ans. Cette pierre, porteuse des empreintes des dents de l’enfant, aurait été disposée dans sa bouche post-mortem, afin de s’assurer qu’il ne puisse s’alimenter, ressusciter et s’en prendre à d’autres enfants. Le squelette reposait sur son côté gauche dans une tombe surmontée d’ardoises.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct