Sonate d’automne C’est tout le public qui sort KO

<span>Sonate d’automne</span> C’est tout le public qui sort KO

La pièce a beau se présenter comme une Sonate d’automne , se déployer dans la paisible campagne suédoise, s’orchestrer autour d’une grande pianiste et d’une épouse de pasteur, ces apparences ouatées n’empêchent pas la scène de se transformer en partie de catch. Les poings deviennent des mots, les tailleurs chics et sages chemises de nuit ont remplacé les slips bariolés, les reproches voilés tiennent lieu d’assauts, mais ce n’en est pas moins un carnage entre deux humains. Et nous, spectateurs, comptons les ecchymoses à la fin de chaque round, fussent-elles invisibles car plus intérieures.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct