Remaniement en France: André Malraux, l’exception culturelle

Malraux fut d’une fidélité exemplaire lors de la longue traversée du désert du général de Gaulle. Il en sera récompensé en étant nommé, en 1959, à la tête du tout premier ministère français des Affaires culturelles.
Malraux fut d’une fidélité exemplaire lors de la longue traversée du désert du général de Gaulle. Il en sera récompensé en étant nommé, en 1959, à la tête du tout premier ministère français des Affaires culturelles. - belga.

Comme prévu, Françoise Nyssen n’a pas survécu au remaniement du gouvernement d’Édouard Philippe : un an et demi à peine après sa nomination, elle a été évincée du ministère de la Culture et remplacée par Franck Riester, un ancien cadre des Républicains devenu « soutien constructif » de la majorité présidentielle après l’élection d’Emmanuel Macron.

Exit donc la cofondatrice des éditions Actes Sud, qui paye une communication brouillonne et un manque d’ancrage politique. Une « erreur de casting », affirment la plupart des spécialistes de la vie politique française, à l’instar de Nicolas Hulot hier, ou de Léon Schwartzenberg, Haroun Tazieff, Alain Decaux, Roger Bambuck ou Luc Ferry avant-hier.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct