Défi, l’autre perdant des élections

© Belga
© Belga

Le malheur des uns fait la bonne excuse des autres. Depuis dimanche soir, l’attention est focalisée sur la «  grosse tôle  » du MR, la vague verte à Bruxelles et la progression du PTB en Wallonie. Il a été souligné que les partis traditionnels comme le PS et le CDH avaient souffert, mais on en aurait presque oublié le cas de Défi.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct