Vincent Palermo à Péruwelz, chronique d’un bourgmestre annoncé

Vincent Palermo à Péruwelz, chronique d’un bourgmestre annoncé
D.R.

Plus d’une voix sur trois ! Avec 3.033 voix sur 10.225 votes valablement émis, Vincent Palermo, tête de liste MR et président sortant du CPAS de Péruwelz, a encore du mal à réaliser. Directeur-fondateur d’une agence de communication événementielle, il avait été approché en 2006 pour être présent sur la liste AC (Alternative citoyenne, composée de candidats CDH, MR et non affiliés à un parti) où il avait fait le 8e score avec… 206 voix. C’est dire le chemin parcouru depuis. « Le 10 décembre 2009, à mi-mandature, j’ai remplacé l’échevin Paul De Bom, parce que ses attributions me convenaient bien : le développement économique, le développement rural, les festivités… toutes des matières dans lesquelles j’avais une certaine expérience. En 2012, j’ai fait le choix du MR et j’ai obtenu 1.143 voix. C’était le 3e score de la ville. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct