Peste porcine: la recherche de carcasses de sangliers s’intensifie

Des mesures strictes de biosécurité sont prises au centre de collecte de Virton.
Des mesures strictes de biosécurité sont prises au centre de collecte de Virton. - J.-L. B.

Même si on en parle un peu moins au quotidien, la crise de la fièvre porcine africaine reste bien d’actualité en Lorraine belge. Les recherches pour retrouver les carcasses d’animaux tués par ce virus vont même s’intensifier la semaine prochaine avec l’arrivée d’un détachement de 20 militaires qui s’ajouteront aux agents du DNF, à des chasseurs et propriétaires de territoire de chasse qui sont à l’œuvre en continu sur cet immense territoire de 63.000 ha, dont la moitié de forêts.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Société