La start-up Cowboy déjà à l’assaut de l’Europe

Depuis les premières livraisons en juin, les échos à propos de ce vélo au système d’assistance électrique intelligent se veulent presque dithyrambiques.
Depuis les premières livraisons en juin, les échos à propos de ce vélo au système d’assistance électrique intelligent se veulent presque dithyrambiques. - Sylvain Piraux.

Cowboy tire le gros lot plus vite que son ombre. «  Nous avons eu la chance de pouvoir choisir les investisseurs  », confie d’emblée Tanguy Goretti, l’un des trois co-fondateurs de la start-up basée à Bruxelles. Et quels investisseurs : le fonds new-yorkais Tiger Global Management, véritable institution qui n’a pas pour habitude de miser petit, a dirigé cette ronde aux côtés des actionnaires existants, la firme californienne d’Index Ventures (derrière les trottinettes électriques Bird) et la parisienne Hardware Club.

«  Cowboy a réussi en moins de deux ans à développer et commercialiser l’un des meilleurs vélos électriques sur le marché. Elle fait ainsi partie des start-up ayant la croissance la plus rapide sur le segment de la mobilité urbaine en Europe et ce nouveau tour de table en atteste  », remet en contexte Alexis Houssou, fondateur et président de Hardware Club.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct