Entre les Belges et la voiture électrique, le courant passe

L’évolution du parc automobile par type de carburant en Belgique.
L’évolution du parc automobile par type de carburant en Belgique. - D.R.

Un parc automobile toujours plus important, toujours plus électrique, et qui tourne le dos au diesel pour se porter vers l’essence : tels sont, brièvement résumés, les enseignements que l’on peut tirer des derniers chiffres délivrés par Statbel, l’Office belge de statistique.

En clair : avec 5,85 millions de voitures privées au 1er août 2018, le parc automobile a encore crû de 1,2 % l’an dernier. Si la hausse des voitures électriques y est certes impressionnante (+41,1 %), elle n’en reste pas moins anecdotique en volume : à peine 9.244 voitures au total, alors que les véhicules hybrides, qui ont connu une évolution comparable (+39 %) dépassent de leur côté les 80.000 unités.

Le parc reste donc très majoritairement « thermique ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct