Girls in Hawaii au Festival des Libertés : «On est plutôt apolitique»

Girls in Hawaii au Festival des Libertés : «On est plutôt apolitique»
D.R.

Antoine Wielemans en convient d’emblée : « Nous ne sommes pas un groupe engagé. On se revendiquerait même plutôt apolitique. On n’a pas envie de donner des leçons ». Comment, dès lors, expliquer la présence de Girls in Hawaii à l’affiche du Festival des Libertés ce mercredi au Théâtre National ? « Il y a des causes qui nous touchent. Ici, c’est une soirée en parrainage avec une association, le CNCD et l’opération 11.11.11. Leurs deux grands thèmes, cette année, c’est le climat et les réfugiés, c’est un peu difficile de rester indifférent à cela. Ça a du sens pour nous de nous produire pour permettre au CNCD de communiquer via notre public sur ces questions. On sert de relais ». Là-dessus, des chanteurs engagés ont-ils nourri les Girls in Hawaii ? C’est ce qu’on a voulu voir en proposant un blind test à Antoine Wielemans.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct