25% des migrants rencontrés par Médecins du Monde victimes de violences policières

La pression du gouvernement sur la police dans le cadre d’une chasse aux migrants humiliante et inutile a un impact sur les policiers.
La pression du gouvernement sur la police dans le cadre d’une chasse aux migrants humiliante et inutile a un impact sur les policiers. - Photo News

Entre mai et juillet 2018, Médecins du Monde a interrogé 440 migrants en transit à propos de leur expérience avec la police belge. Coups, humiliations, privations: 25% d’entre eux déclarent avoir été victimes de violences.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct