Javier Ortega, l’histoire d’un journaliste équatorien assassiné par les narcotrafiquants

Une vidéo, diffusée par la chaîne de télévision colombienne RCN, avait montré les deux journalistes et leur chauffeur, tous trois enchaînés, le visage marqué. Javier Ortega s’adresse au président équatorien Lenin Moreno
Une vidéo, diffusée par la chaîne de télévision colombienne RCN, avait montré les deux journalistes et leur chauffeur, tous trois enchaînés, le visage marqué. Javier Ortega s’adresse au président équatorien Lenin Moreno

Le 26 mars 2018, un journaliste et un photographe équatoriens, ainsi que leur chauffeur, sont kidnappés par des ex-guérilleros FARC à la frontière avec la Colombie alors qu’ils enquêtent sur le trafic de drogues. Ils sont retrouvés morts trois mois plus tard. Un groupe de dix-neuf journalistes équatoriens et colombiens, en collaboration avec l’organisation « Forbidden Stories », a enquêté sur la disparition de leurs confrères. Le Soir et quinze autres médias internationaux publient aujourd’hui le résultat de cette investigation.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct