MR, Ecolo et CDH accablent Nethys pour les difficultés des éditions de l’Avenir

©Belga
©Belga

Les députés du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont exprimé mercredi leur émotion, mais aussi leur indignation, après l’annonce mardi d’un plan de restructuration auprès des éditions de l’Avenir qui devrait entraîner la suppression de 60 emplois sur un total de 240. À l’exception de l’orateur du groupe socialiste, les différents intervenants au débat d’actualité organisé mercredi sur la situation au journal l’Avenir ont tous pointé la responsabilité de l’actionnaire Nethys (Publifin) qui a acquis le groupe de presse wallon il y a quatre ans.

«  Avant le rachat par Nethys, l’Avenir allait plutôt bien. Depuis lors, il affiche des comptes dans le rouge !  », a ainsi fustigé Olivier Maroy, rappelant les promesses pourtant faites à l’époque par Nethys de redynamiser le groupe. «  On en est loin aujourd’hui…  », a grincé l’élu MR.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct