Reconstruire le Titanic, le fantasme d’un milliardaire australien

Clive Palmer croit en son projet.
Clive Palmer croit en son projet. - DR.

Clive Palmer, le milliardaire australien qui s’est approprié la mémoire du mythique Titanic, projetant de lancer un navire à l’identique, le « Titanic 2 », apparaît comme un personnage fantasque dont le projet ne serait que « de papier ».

En annonçant, ces jours-ci, son intention de relancer la construction de la réplique du paquebot de luxe qui accueillerait 2.700 passagers fortunés, il a surtout annoncé que le siège de sa « Blue Star Line » serait basé à Paris plutôt qu’à Londres (par crainte des effets du Brexit), sans donner de date de mise en service de son « Titanic 2 » dont la construction, annoncée en 2012, n’a jamais débuté et n’est pas programmée par les chantiers chinois qu’il affirme avoir sollicités.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Société