Theo Francken suspend le transfert des migrants en Belgique

© Belga
© Belga

Plus aucun réfugié n’est actuellement transféré en Belgique en vertu du système de réinstallation du Haut-Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR). En cause : le flux important des demandes d’asile et le taux d’occupation élevé des centres d’accueil, rapporte jeudi le journal ’De Standaard’.

La Belgique s’est engagée à accueillir cette année 1.150 migrants ayant besoin d’une protection internationale, essentiellement des Syriens en provenance de Turquie, du Liban et de Jordanie. Jusqu’à la semaine dernière, 879 réfugiés ont été pris en charge dans le cadre du programme de réinstallation du HCR. Les plus de 250 restants devront s’armer de patience. Le secrétaire d’État à l’Asile et la Migration, Theo Francken (N-VA), a décidé de suspendre la réinstallation des réfugiés au moins jusqu’à la fin de l’année, voire après les élections de mai 2019.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct