Pourquoi le PTB a abandonné les négociations à Molenbeek

© Le Soir
© Le Soir

D e toute façon, il y avait des choses qui clochaient depuis le début… » Dirk De Block, leader du PTB à Molenbeek sort secoué des négociations avec le PS de Catherine Moureaux. «  On nous a mis la pression pendant dix jours pour qu’on accepte n’importe quoi. Au niveau de la section locale, on a finalement jugé qu’il n’y avait pas d’ouverture de la part des socialistes  », résume le marxiste qui a débranché la prise en quatre minutes mardi, dans un café situé en face du cimetière.

Le parti de Raoul Hedebouw sait qu’il va décevoir une grande partie de ses électeurs. D’ailleurs, même pas dix secondes après être sorti de la maison médicale où nous avons rencontré Dirk De Block, un habitant nous interpellait sur la place communale : «  Dites qu’on est dégoûté ! Ils nous ont arnaqués !  »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct