PS-PTB: la guerre des gauches a commencé

A Charleroi, les représentants du PS et du PTB se sont quittés sur un constat de rupture... Le PS va continuer à négocier avec Ecolo.
A Charleroi, les représentants du PS et du PTB se sont quittés sur un constat de rupture... Le PS va continuer à négocier avec Ecolo. - Photo News

L’Union de la gauche n’est ni pour ce soir, ni pour demain. Du moins pas à Molenbeek et à Charleroi, où le PS et le PTB ont mis fin à leurs négociations en vue de constituer des majorités communales. Des situations a priori différentes – le PS de Catherine Moureaux n’a pas de majorité absolue, à l’inverse de celui de Paul Magnette – mais qui présentent certaines similitudes. Et augurent des empoignades à venir entre socialistes et marxistes sur la gauche de l’échiquier politique.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct