Bolsonaro, le nouveau rictus de la démocratie

©EPA/Ricardo Morales. Le président élu Jair Bolsonaro.
©EPA/Ricardo Morales. Le président élu Jair Bolsonaro.

Et un de plus… En élisant Jair Bolsonaro à une large majorité de 56 %, les Brésiliens ont allongé la liste des dirigeants nationalistes ou d’extrême droite projetés à la tête de pays démocratiques. Après la victoire du PiS en Pologne en 2015, suivie de peu par le référendum britannique en faveur du Brexit, qu’on peut sans hésiter assimiler à une victoire des populistes, puis l’élection de Donald Trump aux États-Unis la même année, et la victoire de l’extrême droite et des antisystème 5 Étoiles en Italie au printemps dernier, l’élection de Bolsonaro fait basculer un pays de 210 millions d’habitants dans l’inconnu.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct