Pourquoi l’offre d’IPM pour le rachat de L’Avenir s’adresse surtout au monde politique

La sortie de François le Hodey s’adresse surtout au monde politique.
La sortie de François le Hodey s’adresse surtout au monde politique. - BELGA

A quelques jours d’une séance au Parlement wallon sur le sort des Editions de l’Avenir (EDA) et une semaine après l’annonce d’une procédure Renault chez celles-ci, l’éditeur de La Libre et de la DH se positionne dans le débat en cours. L’administrateur-délégué d’IPM, François le Hodey, a déclaré lundi dans les colonnes de ses journaux qu’il était prêt à racheter L’Avenir à Nethys et à laisser tomber le plan de licenciement collectif annoncé (60 suppressions d’emploi sur 250).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct