Accord PS-MR à Molenbeek: un compromis risqué pour Catherine Moureaux

C’est finalement avec le MR de Françoise Schepmans que le PS de Catherine Moureaux a choisi de former sa majorité à Molenbeek. © Belga.
C’est finalement avec le MR de Françoise Schepmans que le PS de Catherine Moureaux a choisi de former sa majorité à Molenbeek. © Belga.

Les « tout ça pour ça » seront à coup sûr de sortie pour quelques jours encore. À la suite de près de deux semaines de tergiversations, de poker menteur, de trahisons et de renvois de responsabilités au cours de tractations tendues avec le PTB et Ecolo, c’est finalement avec le MR que le PS de Catherine Moureaux a choisi de former sa majorité à Molenbeek, privilégiant ainsi une assise large en termes de sièges (30 sur 45) plutôt que la promesse d’instabilité que laissait miroiter une alliance plus progressiste avec le CDH, Ecolo et Défi (qui n’aurait pesé que 24 sièges sur 45).

Depuis jeudi dernier et l’annonce du PTB de se retirer des discussions, les choses ont été très vite. Consultant à tout va du côté des autres partenaires potentiellement disponibles – à l’exception de la N-VA –, Catherine Moureaux, après un premier contact « constructif » avec Françoise Schepmans, la bourgmestre sortante, a confirmé l’essai ce lundi matin.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Politique