Dieselgate: l’ex-patron d’Audi va être remis en liberté

©EPA
©EPA

L’ex-patron du constructeur Audi, Rupert Stadler, va être remis en liberté sous contrôle judiciaire, a annoncé mardi la justice allemande, qui l’avait écroué en juin dans l’enquête tentaculaire sur le scandale des moteurs diesel truqués. Le tribunal régional de Munich a pris cette décision mais estime que «des soupçons continuent de peser sur l’accusé», selon un communiqué.

Rupert Stadler, PDG d’Audi à partir de 2007, avait été placé le 18 juin dernier en détention, soupçonné de «fraude» et de complicité d’«émission de faux certificats» sur les gaz polluants des véhicules vendus par la marque aux quatre anneaux. Il sera dorénavant interdit à M. Stadler d’entrer en contact avec toute personne impliquée dans l’enquête sur le dieselgate. L’ancien patron d’Audi a versé une caution, dont le montant n’a pas été révélé.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct