Frederik Tibau au «Soir» «Il faut une marque belge pour nos start-up»

Frederik Tibau dans les locaux de Becentral, campus de start-up installé en plein centre de Bruxelles où Startups.be a ses bureaux.
Frederik Tibau dans les locaux de Becentral, campus de start-up installé en plein centre de Bruxelles où Startups.be a ses bureaux. - Pierre-Yves Thienpont

Au Web Summit, plus grand événement « start-up » d’Europe qui rassemblera du 6 au 8 novembre 70.000 entrepreneurs du monde entier, Frederik Tibau emmènera pas moins de 40 sociétés belges prometteuses. En charge des relations internationales pour Startups.be et Scale-Ups.eu, cet ancien journaliste spécialisé rêve d’un écosystème technologique belge – soit des initiatives publiques et privées qui soutiennent le développement et le financement de cette industrie en pleine croissance – qui parle d’une seule voix.

Startups.be a une vocation nationale, ce qui est assez rare en Belgique sur la scène technologique. Pourquoi ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct