Que vaut la saison 6 de «House of cards»?

Que vaut la saison 6 de «House of cards»?
Be tv.

Frank, Frank, Frank et encore Frank. Le sort réservé au personnage de Kevin Spacey, écarté de la série après les nombreuses accusations d’agressions sexuelles qui le visent, ne faisait aucun doute. Le trailer de cette sixième et dernière saison annonçait déjà sa mort. Pour autant, le fantôme de Frank Underwood reste omniprésent.

Personnage central et puissant dès les débuts de « House of cards », saga qui a marqué l’entrée de Netflix dans la production de série, son départ devait mettre toute la lumière sur son épouse Claire (Robin Wright). Elle qui n’attendait que ça : siéger dans le Bureau ovale. C’est chose faite. Le premier épisode de cette dernière saison commence un mois après l’enterrement de Frank et suit les débuts de Claire en tant que présidente des États-Unis. L’occasion pour elle de prendre les rênes du pouvoir, de mettre en œuvre les plans concoctés avec son mari, d’en finir avec une lignée d’hommes à la tête du pays et de faire son deuil en travaillant dur. Ou pas.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct