Grève des bagagistes: les droits des voyageurs limités

La grève des bagagistes, face à Aviapartners a duré six jours.
La grève des bagagistes, face à Aviapartners a duré six jours. - Belga

Des centaines de vols cloués au sol et des bagages bloqués en raison de la grève chez Aviapartner, cette semaine, et des dizaines de milliers de passagers impactés : pour connaître les droits des passagers en cas de vol annulé, un seul critère compte, celui de la force majeure.

Des troubles politiques dans le pays de destination ou des conditions météorologiques extrêmes ? Cas de force majeure. Une grève ? Cela se discute. En termes de droits des passagers, on ne considère la grève comme une circonstance extraordinaire que si elle est externe à la compagnie aérienne. Une grève du personnel comme ce fut le cas chez Ryanair cet été ne rentre donc pas dans les critères. Une grève des contrôleurs aériens, comme cette chez Aviapartner, si.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct