l’édito

Football Leaks: la triste loi de la jungle

Gianni Infantino.
Gianni Infantino. - Photo News.

Vous avez aimé Football Leaks 1 ? Vous adorerez Football Leaks 2 ! Pendant trois semaines, Le Soir et ses 14 partenaires européens (80 journalistes et informaticiens au total), réunis au sein du consortium d’investigation EIC, vont dévoiler une enquête de plus de huit mois sur les dessous du football mondial.

La première version, publiée fin 2016, avait surtout mis au jour le système des transferts et des montages fiscaux « créatifs » autour des contrats des stars du ballon rond. Les Diables rouges, par exemple, mais aussi Lionel Messi et bien d’autres, comme Cristiano Ronaldo, quintuple Ballon d’or, condamné depuis, à la suite de nos révélations, par le fisc espagnol à une amende avoisinant 17 millions d’euros. L’enquête s’était, en tout cas, concentrée alors sur les joueurs, les agents et les dirigeants de club. Et les connexions souvent peu avouables entre ces acteurs.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct