L’après-guerre redessine en profondeur la carte du monde

Signature du traité de Versailles le 28 juin 1919.
Signature du traité de Versailles le 28 juin 1919. - D.R.

Il ne suffisait pas de déposer les armes, encore fallait-il baliser la paix. C’est ainsi qu’entre l’été 1919 et 1920, une série de traités sont signés pour asseoir juridiquement la fin de la Grande Guerre. Le traité de Versailles est signé le 28 juin 1919 dans la Galerie des Glaces où avait été proclamée la création de l’Empire allemand après la défaite française de 1870 face à la Prusse. Il est en quelque sorte la matrice des traités dits de la « banlieue parisienne » qui règlent le sort des alliés de l’Allemagne vaincue : l’Autriche, la Bulgarie, la Hongrie, la Turquie… En tout, seize traités de paix sont signés entre mars 1918 et juillet 1923.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct