Le volcan Roy Hargrove s’est éteint

©AFP
©AFP

Roy Hargrove est décédé ce vendredi d’un arrêt cardiaque, après avoir été admis dans un hôpital de New York. Le trompettiste a perdu la bataille qu’il livrait contre ses problèmes rénaux. Il était sous dialyse depuis plusieurs années. S’il était apparu plutôt fatigué lors de ses derniers concerts, au New Morning à Paris, le 15 octobre par exemple, Roy Hargrove fut auparavant un musicien impétueux, bourré d’énergie, volubile et enthousiasmant.

Sur scène, il menait son groupe avec un dynamisme qui atteignait souvent la transe. Mais, comme un volcan, il était capable de s’apaiser et de moduler des ballades avec une très grande sensibilité. Ces dernières années, il s’était fait rare sur disque. Son dernier album en tant que leader, Emergence, date de 2009. Par contre, il était prolixe pour les autres : Marcus Miller, Angélique Kidjo, Erykah Badu, D’Angelo.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct