Pakistan: le mari d’Asia Bibi, condamnée à mort pour blasphème, demande l’asile pour sa famille

Edition numérique des abonnés

Le mari d’Asia Bibi réclame l’asile pour sa famille aux États-Unis, en Grande-Bretagne ou au Canada alors que le sort de la Pakistanaise, acquittée cette semaine après avoir été condamnée à mort pour blasphème, demeure très incertain dans son pays.

« Je demande au président Donald Trump de nous aider à partir. Après cela, je demande à la Première ministre britannique (Theresa May) de faire de son mieux pour nous aider », a déclaré Ashiq Masih dans un message vidéo vu par l’AFP. Le mari d’Asia Bibi a également sollicité « l’aide » du Premier ministre canadien Justin Trudeau.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct