Les limbes Un spectacle qui a de l’esprit

Edition numérique des abonnés

On dit de lui qu’il est le Petit Prince de l’effet hallucinatoire. On l’appelle aussi le Don Quichotte de la magie nouvelle. Personnellement, nous verrions plutôt Etienne Saglio en Hamlet d’un cirque qui aurait pactisé avec l’au-delà.

Quels que soient les sobriquets qu’on lui attribue, on voit bien que le bonhomme tient plus du mage que de l’acrobate. Il a beau s’être formé au Cnac (Centre national des arts du cirque) à Châlons-en-Champagne et au Lido de Toulouse, ses spectacles s’éloignent franchement de la piste traditionnelle pour prendre la forme d’une maison aux esprits.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct