Didier Gosuin: «Un quatrième opérateur va rendre difficile le maintien de la norme bruxelloise»

Edition numérique des abonnés

Ce mercredi, un comité de concertation réunit le Fédéral et les entités fédérées. Au menu, cinq arrêtés royaux et un avant-projet de loi du ministre des télécoms, Alexander De Croo, visant à organiser la vente aux enchères de bandes de fréquences, notamment celles utiles au déploiement de la 5G. C’est via ces textes que le Fédéral veut permettre l’arrivée – très controversée – d’un quatrième opérateur mobile sur le marché. A la veille de cette réunion, Didier Gosuin, ministre bruxellois de l’Economie, dénonce une mesure purement « consumériste » et craint l’impact que ce quatrième opérateur aura sur la norme d’émission et par conséquent sur la santé des Bruxellois.

Les Régions et Communautés seront consultées ce mercredi à propos de l’arrivée d’un quatrième opérateur mobile. Quelle est votre position ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct