L’avocat de Weinstein redemande l’abandon des poursuites et évoque des «erreurs de la police»

L’avocat de Weinstein redemande l’abandon des poursuites et évoque des «erreurs de la police»

Invoquant une « nouvelle erreur » dans l’enquête sur les agressions sexuelles présumées d’Harvey Weinstein, son avocat a redemandé lundi l’abandon de toutes les poursuites ou, à défaut, une audience pour exposer les déficiences de l’accusation.

Dans un recours déposé lundi au tribunal de Manhattan, Ben Brafman, l’avocat de l’ancien producteur de cinéma Harvey Weinstein, affirme avoir découvert « une nouvelle erreur » commise selon lui par l’enquêteur de la police new-yorkaise Nicholas DiGaudio, dans ce dossier particulièrement emblématique du mouvement #MeToo.

M. Brafman a affirmé avoir découvert qu’une des trois accusatrices à l’origine de l’inculpation de M. Weinstein, Mimi Haleyi, avait continué à communiquer avec l’ex-producteur après juillet 2006, date à laquelle il l’aurait agressée sexuellement.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct