Plus de 200 charniers du groupe terroriste Etat islamique découverts en Irak

©AFP
©AFP

Plus de 200 charniers renfermant jusqu’à 12.000 corps ont été mis au jour dans plusieurs provinces d’Irak tenues entre 2014 et 2017 par le groupe djihadiste Etat islamique (EI), a annoncé mardi l’ONU, indiquant qu’il «pourrait y en avoir beaucoup plus». Dans leur rapport, la mission onusienne d’assistance en Irak et le Bureau des droits de l’Homme de l’ONU appellent en outre les autorités irakiennes à préserver ces sites pour pouvoir en extraire des preuves des crimes djihadistes et apporter des réponses aux familles de disparus.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct