Le hors-série des trésors retrouvés de René Goscinny

Pierre et Paul précipités sur sur la planète Frip par la magie du «
photocosmographe
».
Pierre et Paul précipités sur sur la planète Frip par la magie du « photocosmographe ». - Goscinny/Guyot/Jay.

Trop tôt disparu, René Goscinny n’a eu que 51 ans pour créer une œuvre essentielle, hilarante, faite de respect et d’amitié. «  Certes, les Romains prennent des baffes. Certes, Joe Dalton est idiot et Iznogoud méchant. Mais la finalité est juste d’en rire , rappelle aujourd’hui sa fille, Anne Goscinny. Et la première personne que cette œuvre faisait rire était mon père.  » L’apparente simplicité du rire cache pourtant un immense travail sur la langue. René Goscinny était passé maître dans le carambolage des mots. «  Le langage que mon père a inventé, par exemple, dans le Petit Nicolas, qui a l’air d’être un langage enfantin, est en réalité totalement artificiel. Aucun enfant ne parle comme ça

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct