Virginie Efira: « J’ai été parfois très malmenée dans des histoires d’amour»

Virginie Efira: « J’ai été parfois très malmenée dans des histoires d’amour»

Pourquoi étiez-vous persuadée que le rôle de Rachel était pour vous ?

Cela a à voir avec les autorisations qu’on se donne dans l’existence. Comment se libérer d’une place qui nous semble donnée par la société et qui fait qu’on ne sort pas du cadre. Qu’est-ce qui fait qu’à un moment, on sort de ce cadre ou pas. J’ai été parfois très malmenée dans des histoires d’amour alors que j’ai plutôt une force en moi. On peut accepter une parole avilissante tout en étant solide car la capacité de voir ne t’est pas donnée. Même si Rachel et moi sommes issues d’époques différentes et que moi, je n’ai pas connu la tragédie suprême, c’est-à-dire avoir une enfant victime d’inceste, je comprends très bien que le complexe d’infériorité intellectuelle et sociale peut aveugler.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct