Jakub Jozef Orlinski Anima sacra

<span>Jakub Jozef Orlinski</span> Anima sacra

Voilà sans doute le timbre de contre-ténor le plus charmeur qu’il nous ait été donné d’entendre depuis le regretté Henry Ledroit. On peut réellement parler de voix d’ange tant est forte la séduction et la douceur dégagées par ce chanteur polonais.

Son premier CD soliste tire un parfait parti de ces qualités en se consacrant à la musique religieuse qu’elle provienne de pièces destinées au culte ou d’oratorios à la dimension plus opératique.

Le programme, lui, propose une séduisante sélection de pages méconnues de l’imaginatif Tarentais Nicolas Fago, son élève Francesco Feo ou Durante ou de compositeurs de la cour de Dresde (Hasse, Zelenka, Heinichen).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct